Clé 3G, même dans des petits coins perdus !

Glamour, Girly, Génial.
Les 3G pour cette recette de tambouille maison ! 

Gel WC maison
Outre le côté écoLo, respect de la nature, protection de l’environnement, etc, etc… l’aspect écoNo n’est pas à dédaigner.
Et quand vous aurez vu la facilité, j’ose espérer que vous courrez préparer ce mélange… Voici quelques pistes ici et ...

Ingrédients : la même base que pour le spray ménager. Juste en plus, de l’agar agar (j’ai lu qu’avec de la gélatine, cela ne fonctionne pas), pour obtenir un gel capable d’adhérer aux parois…
Pour un flacon de 75 cl :
* 50 cl d'eau à faire bouillir à petits bouillons 2 mn avec 2 g d’agar agar (1/2 CC)
* Transvaser dans un GRAND saladier, car ensuite, ça mousse beaucoup, mais alors beaucoup ! 
* Ajouter 1 bonne CS de  bicarbonate. Ça moussotte, mais rien d'important pour le moment.
* Ajouter 10 cl de produit à vaisselle. Le miens est vert, j'obtiens une mousse généreuse, très généreuse d'un vert tendre sublime, on en mangerait.
* Ajouter de 10 à 15 cl de vinaigre blanc, très doucement, je vous en conjure. Je suis obligée de répartir mon mélange dans deux récipients, car le tsunami n'est pas loin...
* Terminer par les huiles essentielles. Perso, j’utilise toujours les mêmes : lavande et orange ou citron et orange : 20 gouttes de chaque. Cette fois ci, c'est orange et citron.
Laisser reposer un long moment pour que la mousse retombe .
*** TOC, c’est fini.***
Verser ensuite dans votre flacon. Evidemment, si vous avez un flacon au bec courbé, genre canard... pour atteindre sous les rebords de la cuvette, c’est mieux… Sinon, un ancien flacon récup. fera l’affaire.

*** ***

Test : 
Je suis très satisfaite ! 
La viscosité est impec, ni trop fluide, ni trop épaisse. L'ajout de produit vaisselle (une idée à moi) permet de se faire mousser avec la brosse.
*** ***
Sur ma lancée et avec exactement, le même procédé, je réalise de nouveaux blocs WC… Seule différence : 5g d’agar agar, soit 1 CC bien pleine.
Je laisse prendre dans une boîte et recoupe selon les besoins. Un bloc suffit pour 10 à 12 jours ( nous sommes 2 à la maison ). Je préfère cette recette à la précédente.
Voilci ma petite panoplie de parfaite ménagère écolo... Manque encore quelques produits MAISON que je ne manquerai pas de vous montrer lorsque je les aurai réalisés.
En résumé la recette de base est utile à la réalisation de 3 produits, juste avec plus ou moins d'agar, agar. Le tout avec des ingrédients faciles à trouver .

Voili, voilou : alors, c'est glamour, girly et génial... comme je vous l'avais dit, non ??
                     


Porte coltacol

Lorsque je m’en sers, je ne sais jamais où le poser, sans risque de dégât !  Ce ne sera plus un problème.
- DE QUOI TU PARLES ?
La base : 
Une plaque de cartons contrecollés. Dimensions 8 x 19 cm
- LA BASE DE QUOI ?
Le support :
Une encoche permet de bien le positionner. Tout est krafté pour solidifier le tout. C’est loin d’être parfait, mais c’est pas un concours de beauté non plus !
- ET TOI, IL VA FALLOIR TE SUPPORTER ENCORE LONGTEMPS AVEC TES CACHOTTERIES ?
Le réceptacle recueille la gougoutte. Petit rebord de carton autour de celui ci.
- C'EST UN INDICE ? ÇA COULE ? PAS DE SOURCE EN TOUT CAS !
Imperméabilisation à la colle à bois à peine diluée à l'eau, deux couches. Je viens de passer la deuxième couche, l'effet blanchâtre va disparaître.
Un petit reste de feuille de silicone pour le fun. Alors, vous avez trouvé ?
Et comme ça, vous comprenez mieux ?
* coltacol  = colt à colle = pistolet à colle… (Bon, un peu tiré par les cheveux, je vous l’accorde)

Ca faisait longtemps que je me disais qu'il fallait que je m'y colle... ( Facile celle-là)


Voili, voilou : Yapuka le tester en situation réelle.

- ET UN SUJET PLUS GLAMOUR, T'AURAIS ?

Ainsi font, font, font…



les petites marionnettes…

            Pour moi, c’est plutôt...
            un siphon, fon fon


Cet été, (quel été, t’as vu un été, toi ?), j’ai acheté quelques bacs de glaces, en prévisions des visiteurs qui devaient passer…
De visiteurs, point beaucoup, malgré les promesses (tu te reconnais, hein ?? Oui, oui, TOI ! )
Il me reste donc presque 3 l de glace, ce qui fait beaucoup, car Chéri n’est pas fan, il dit toujours qu’il en a trop mangé quand il était petit ! (Belle Maman, si tu lis cet article, sache que je ne te remercie pas sur le sujet…)
J’imagine donc un subterfuge pour utiliser ces glaces et décide de les passer au siphon.
J'ai déjà essayé bien pire
J’ai justement fait une petite cueillette de fraises et framboises.

Je prélève quelques cuillerées de glace que je laisse fondre tranquillou. Tout compte fait, pour aller plus vite, je passe au micro onde.
Le siphon est prêt.
La glace contenant des mini morceaux d’amandes, je filtre avant de mettre dans le siphon. Première cartouche de gaz : la préparation sort bien en mousse, mais retombe vraiment trop vite.
J’utilise une deuxième cartouche et mets au frais jusqu'au dessert.
Le voilà donc : nuage de mousse nougat, fruits rouges du jardin, amandes et spéculoos pour la déco.
Chéri a apprécié, moi aussi !

  Que des avantages : 

* rapide à préparer,
* tout de suite plus "class" à présenter,
* utilisation du stock de glaces, quasi incognito !
Voili, voilou : sûrement pas un scoop culinaire, mais une peite idée à décliner très vite. De belles saveurs en perspective.

Ne pas confondre avec l'huile de coude...




Nommé gandush selon l'Ayurveda, ou oil pulling en anglais, c'est un bain de bouche désintoxifiant à l'huile...

Il a fallu que j'aille en Irlande pour entendre parler de cette pratique. Agata m'en a vanté les mérites... En vrai, c'est François qui m'a expliqué, car, rappelez vous, Agata ne parle pas français, et les explications en anglais, dur, dur, malgré mon niveau époustouflant dans cette langue !
Bon, je m'éloigne du sujet.

Avant de vous en parler, j'ai beaucoup cherché, lu, et, évidemment, pour l' AVENIR DE L'HUMANITE et faire AVANCER LA SCIENCE, je n'ai pas hésité à servir de cobaye ! 
Voici quelques liens, si cela vous interpèle ou vous intéresse : ici ou ... Mais j'ai aussi lu ceci.
A vous de lire ou pas, expérimenter ou non, croire ou ne pas croire... (formule reprise par un dénommé Shakespeare, qui n'a changé qu'un mot : to be or not to be)

Comment faire ?

Le matin,
au saut du lit,
(enfin "saut", c'est un bien grand mot, disons dès que je me lève...)

* Je me rince la bouche à l'eau tiède.
* Je prends une cuillerée à soupe d'huile (pas de bronzage, ni de vidange, attention ! ) et durant 10 à 20 mn, je mâche, machouille, mastique, poupougne l' huile dans la bouche, sans jamais l'avaler.
Indécise, je la garde minimun 15 mn et parfois jusqu'à 20 mn. J'en profite pour bouquiner, faire un tour sur mon blog, préparer le petit déjeuner ou ouvrir les volets en espérant qu'aucun voisin ne passera par là... tout compte fait, ça passe vite.
* Ce temps écoulé, je crache mon venin l'huile devenue épaisse et blanchâtre.
* Je me rince la bouche à l'eau tiède. 
*Je me brosse les dents.

Il est préférable d'agir lorsque l'estomac est vide, donc plutôt le matin à jeun. On peut le faire jusqu'à trois fois par jour, mais toujours loin d'une prise alimentaire.

Le best off des huiles :
Si l'huile de sésame reste la référence, on peut utiliser une autre huile au choix, mais si possible bio et pressée à froid, afin que leurs qualités soient au mieux préservées.
J'ai testé le bain à l'huile de tournesol.

Et à quoi ça sert ?
Je ne peux parler que de ce que je connais. Après 3 semaines de pratique (je préfère ce mot à celui de traitement), et même si je ressemble à un hamster pendant un quart d'heure, voici ce que j'ai constaté, qui me convient très bien !
* Plus de saignements lors du brossage,
* La surface des dents me semble plus lisse,
* Elles sont plus blanches.
Pour les autres avantages de ces bains d'huile, n'ayant pas de pathologie particulière, je ne me prononce pas !

Voili, voilou : allez vous tenter l'expérience ?

Ce soir, je sors en boîte !

Il est de plus en plus facile de trouver de la jolie vaisselle jetable en carton ou en plastique : toutes les fantaisies sont permises.
Pour travailler en musique, c’est 
Aujourd’hui, je vous propose d’utiliser un gobelet pour réaliser en deux temps, trois mouvements, une mignonne petite boîte. J’ai des gobelets en carton et d’autres en plastique pour vous montrer.
Couper le haut du gobelet…Comme ça, oui…
Entailler ensuite perpendiculairement, sur environ 3 cm de haut… Pour répartir harmonieusement ces 8 entailles, regardez donc comme c’est facile !
Appuyer légèrement sur le gobelet pour faire les 2 premières entailles.
Les placer ensuite l’une sur l’autre, au milieu pour couper les 2 suivantes…
à l’œil (ou au pif, comme vous voulez) pour les dernières.
Replier ces languettes vers l’extérieur pour marquer le pli…
Pour fermer, rabattre les languettes une par une, l'une en dessous de l'autre. C’est fini...

N’oubliez pas de glisser ce que vous avez à offrir dedans… Fermer, enrubanner, décorer… Bref, à vous de jouer.
Déco de table, mini cadeau, pourquoi pas mini vase, en lestant de quelques cailloux ou d’une poignée de sable ou à table, une jolie façon de présenter, tout est permis ! En voilà ici de bien jolies…
Une petite remarque, si je puis me permettre : moins facile à faire avec le gobelet plastique qu'avec le carton.
Et parce que vous le valez bien, une autre façon tout aussi rapide de faire un petit panier, même si c'est du déjà vu et revu ! 
Couper le bord comme précédemment... Puis languettes pour l'anse du panier, je vous montre :
Scotcher ou agrafer pour former l'anse.
Voili, voilou : vous ne verrez plus jamais les gobelets jetables du même œil !
blogger