Coin des copines…

Série 37

Souvent on entend parler d’année sabbatique… Je crois bien que, octobre, sera mon mois sabbatique pour cette année.

Non pas que je n’ai rien fait, rassurez- vous, j’ai tout un tas de trucs en cours. Et j’ai aussi RE-mis en œuvre des choses que je vous ai déjà présentées… Ce qui veut dire occupée, mais sans nouvel article.

Allez, assez de justificatifs et d'alibis pour me déculpabiliser de ne pas avoir publié d'article depuis ... la dernière fois, pardi ! 

Soyez les bienvenues les copines
*** *** *** *** *** *** *** *** 
*** *** *** *** *** *** *** *** 
Roulements de tambours pour une nouvelle venue qui  lance sa marque  

                            … J’ AI COUTURE … 

*** *** *** *** *** *** *** *** 
C’est encore les balbutiements mais trèèèès prometteurs !
De belles créations avec de sympathiques tissus en belles harmonies... 
de la récup… vraiment dans l’air du temps ! BRAVO.
Encore quelques-unes des créations de cette jeune créatrice très créative (déjà là, ça commence fort : une créatrice qui nous fait des créations, c'et formidable, hein !!) : pochettes pimpantes, sacs originaux et beaucoup d’autres idées, même si, pour l’instant, c’est encore dans sa tête !
J'ai hâte de vous faire partager la suite : 
Vite, vite, ... J'AI COUTURE ... Sors ton matériel et au boulot !

                                                 *** *** *** *** *** *** *** *** 

D'autres copines :
*** *** *** 
Cat, par exemple : nous nous sommes rencontrées cet été et elle a été enchantée de customiser toute sa ménagère comme ICI. En voici une petite partie. Bravo Cat et à bientôt par ici.
*** *** *** 
Au tour de Claudine, dîte Clo Clo
Rappelez-vous, elle m’avait initiée au pergamano, ICI. Voici une petite déco de table de Noël dernier (ben voui, vu la date !). J’adore, c’est bien sympa.
Et, puis, comme elle adore la peinture, un  galet à l'acrylique, vraiment dans son style !
Pour terminer avec ses créas foldingues, un drôle de personnage sorti tout droit de son imagination, en pâte auto durcissante avec de la mousse de son jardin et mis en valeur sur une bûche.
Bravo Clo et à bientôt par ici.
*** *** *** 
LN de retour avec un coloriage superbe… Le voici à son tout début 
Et un tantinet plus tard. 
Depuis sa minuscule cuisine... de beaux escargots jambon/fromage. J’en croquerais bien un ! Jer vous laisse découvrir en images.


Elle manipule aussi sa machine à coudre... La preuve avec ces petits poissons en tissu.
Bravo LN et à bientôt par ici. 
*** *** *** 
Clarisse qui s'est inspirée des pochettes ICI, pour les siennes.
et vraie créativité avec de jolis nuages.
Bravo Clarisse et à bientôt par ici ! 
*** *** *** 
Pour terminer cette belle série, Marijo qui s'est lancée dans la confection de doud'ours, paske les "chats doudou", elle en a ras le bol (25 quand même, on peut comprendre !)
N'oublions pas ses superbes attrape rêves, fabuleux ! Du coup, je me demande si c'est les attrape rêves qui sont mis en beauté par ses travaux en dentelle... ou ses dentelles qui sont sublimées par les attrape rêves...
En tout cas, bravo Marijo et à bientôt par ici. 
*** *** *** 
Allez, je vous souhaite une bonne  fin de OUIQUENDE...

Merci et à bientôt

Spaghetti et confetti…

Lors d’un repas au restau, j’ai RE-découvert une jolie petite présentation que je m’empresse de vous faire partager, car j'ai testé ! 
Sortez simplement votre paquet de spaghettis et de l’huile.
Je n’ai pas de friteuse, j’ai donc versé 1,5 cm d’huile dans ma plus grande poêle. Chauffer l’huile (chaude mais sans fumer) et plonger les spaghettis crus. Une fois bien dorés, les déposer sur un papier absorbant. 
Je me suis aperçue que mes spaghettis, sitôt plongés dans l’huile se tortillaient un peu, probablement victimes du syndrome de la peur craintive du risque du bain d'huile trop chaude. Ni une, ni deux, à l’aide de 2 petites pinces dont j’ai recouvert l’extrémité avec de l’alu...
... je les maintiens pliés durant la cuisson. (J'ai appelé Chéri à la rescousse pour les photos)
En refroidissant, ils gardent évidemment la forme que je leur ai donnée.(Heureusement, dis donc, sinon, à quoi cela servirait-il que je me décarcasse ?)
Comme j’avais aussi des farfalles, j’ai fait la même chose, pour obtenir  de jolis mini papillons tout dorés.
Une bonne nouvelle : on peut les préparer 1 ou 2 jours à l'avance.
Bon, c’est bien RIGOLO, mais il faut les mettre en valeur, hi, hi, hi.
Ce weekend, nous avons reçu des amis, donc cobayes potentiels pour goûter et donner leur avis.
*/*/*/*/*/*/*/*/*
Voici donc des CHEESE CAKE CREVETTES AVOCAT, recette trouvée ici, au fil de mes balades sur la toile. Mes proportions en fin de message.
Très facile à faire. Les ingrédients du fond :
J’ai torréfié à sec les cacahuètes. Une fois refroidies, je les ai concassées avec mon rouleau à pâtisserie.
Dans le robot, j’ai mis les gâteaux apéritif grossièrement émiettés avec le beurre mou, les cacahuètes et le paprika.
J’ai réparti dans 5 empreintes. Bien tasser, laisser au frais 30 mn.
Evidemment, je n’ai pas 5 empreintes du même diamètre, j’ai donc bidouillé avec du papier sulfurisé et du papier d’alu.
Préparer la seconde couche :
Faire tremper la feuille de gélatine dans l’eau froide.
J’ai mélangé fromage frais, petit suisse, herbes et crevettes coupées en petits morceaux. J’ai, bien sûr, utilisé le citron congelé… 
J’ai fait fondre la gélatine essorée avec 1 CS d’eau au micro-ondes et j’ai ajouté au mélange. Répartir sur le fond en biscuit et garder au frais jusqu’au moment de servir.
Pour la chantilly d’avocat (que je nommerais plutôt mousse), j’ai passé au blender l’avocat avec les autres ingrédients. J’ai laissé mon saladier au congel 20 mn. Avant le montage, battre la préparation au batteur pour la faire mousser.
Démouler les cheese cake de la mort qui tue en passant une lame souple autour, et, à la poche à douille ou pas (moi, c’était… ou pas !), déposer une belle poupougnette d’avocat. Disposer quelques cacahuètes concassées.
Déjà là, c’est sympa à regarder. Mais si, EN PLUS, vous ajoutez les fameux spaghettis frits du début, on atteint le nirvana, je vous garantis des compliments !
Une entrée très bluffante dont vous me direz des nouvelles.
Les plus :
     * Un peu de paprika saupoudré sur l’assiette,
     * Une belle crevette entière en déco,
     * Pour la mousse aux crevettes, je tenterai au saumon fumé ou au crabe pour une prochaine fois,
   * Remplacer le citron par du jus de pamplemousse, en garder en suprême pour la déco de l’assiette.
*/*/*/*/*/*/*/*/*
Pour les farfalles, je les ai saupoudrées de sucre glace et je m’en suis servie pour décorer mon dessert, la sublime recette de dacquoise ICI, mangue/framboise avec un miroir framboise. Ce fut bien bon.

*/*/*/*/*/*/*/*/*
Voili, voilou : à vos fourneaux !

*/*/*/*/*/*/*/*/*

Bonne nuit les petits !

Moi qui suis née au siècle dernier, j’ai encore dans la tête la jolie petite ritournelle de Nounours, Nicolas et Pimprenelle qui passait juste avant les infos du soir et qui sonnait l’heure d’aller se coucher pour les plus jeunes.
(Et oui, avant de devenir une vénérable grand-mère, j'ai aussi regardé "bonne nuit les petits")
**********
Ecoutez par ICI. Des infos, par ...
**********
C’était donc INÉVITABLE que je découpe cette forme. J’ai fait un gabarit et je découpe dans mon tissu.

D'autre part, cette année j’ai fait une belle récolte de lavande, dont les nombreuses vertus, notamment apaisantes ne sont plus à démontrer. C’était donc INÉVITABLE que je remplisse mes oursons de lavande. 
Pour éviter de coudre, cranter, retourner et remplir, j’ai voulu faire rapide avec une couture visible dont voici les différentes versions de … carrément moche à acceptable ! 
**********
Moche 
Entièrement surfilé à la machine sur l’endroit. 
Je n’en dis pas plus, voilà le résultat : le choc de la photo vous suffira sans doute à comprendre mon désenchantement. Celui-ci, je vais le cacher au fin fond de l’armoire dans une pile de linge.
**********
Moins moche 
Cousu à la main,
avec un point de feston tout le tour.
J’ai pensé à glisser un ruban pour le suspendre. Je brode yeux et nez en coton mouliné (mais ces quelques pustules de couleur peuvent elles s’appeler broderie ?).
Pas trop mal, mais tout compte fait, un peu long à faire à mon goût ! Celui-ci ira aussi dans l’armoire, mais moins au fond…
Dernière tentative, plus rapide que la précédente, un simple surjet de coton mouliné en utilisant 3 brins. J’ai oublié le lien pour l’accrocher ! Je suis TRÈS moyennement satisfaite du résultat, du genre "beau de loin, mais loin d’être beau, hi, hi, hi..."  Peut-être dans une autre pile de draps ?
Du coup, (paske mon idée, c'était d'offrir ces oursons senteur pour accrocher à un lit de bébé... ), je fais quand même le "cousu, retourné, rempli". Encore 2 exemplaires, pour ENFIN comprendre qu’un simple petit sac/taie d'oreiller miniature comme celui-ci...
ou en forme de berlingot, comme celui-là sont bien plus rapides à exécuter et remplissent tout aussi joliment leur office !
Voili, voilou : j'ai encore plein de lavande...
blogger