Bien roulée !

Dans la série "tomber en extase"… je suis tombée en transe extase admiration arrêt devant ce petit carton, GENRE que je le trouve super mignon, et en bon état, et idéal pour en faire quelque chose. (Dimensions parfaites : 16 x 19, hauteur : 12 cm)
Toujours dans les bidouillages faciles qui ne demande pas de grandes envolées de bras, me voici installée et prête à l'habiller (ça ira toujours plus vite que moi, le matin, hi, hi, hi)
Je coupe le dessus du carton et recouvre largement de kraft gommé.
Je prépare ensuite environ 60 tubes de papier roulé, comme ICI. Je les recoupe net aux extrémités.
Je laisse une bande de 3 cm en haut, puis recouvre tout le tour de tubes de papier. J'ai tenté le pistolet à colle, mais la colle UHU glu est plus facile à utiliser.
Couleur : patouillages divers pour obtenir ce coloris tout à fait indéfinissable ORIGINAL.
En haut : un tour de ficelle et une bande de liège, au pistolet à colle.
En bas : Chéri vient à la rescousse pour couper un socle en carton. Je krafte le tour et le fond, puis colle en dessous. Une bande de chambre à air (pistolet à colle) pour terminer.
Quelques boutons dits décoratifs, toujours au pistolet à colle (c’est vraiment MON ami). Intérieur garni de tapisserie et c’est fini. 
Après quelques tergiversations, ma boîte à la main et le regard errant sur ce que je pourrais bien y ranger, je trouve de quoi le remplir et ainsi faire son office : BIEN PLUSSS BEAU que l’ancien bac de peinture.
Voili, voilou : et comme il me reste des tubes, je vous propose .......................
NAAN... BERNIQUE... CACAHUÈTE... 
pas deux créas dans le même article kan même !
Mais promis, c'est pour bientôt.

Pas de bras, pas de chocolat…

(extrait culte à revoir ici )
Bon, évidemment, je n’en suis pas là ! Mon bras encore un peu fragile m’oblige à faire des choses simples, même si Chéri est fin prêt à me secourir
(SI, SI, même en cuisine).
🍰🍲🍴🍵🍫🍩🍪🍧🍦
Et puis de toute façon, c’est à cause de lui si je dois me mettre aux fourneaux. A son travail, dégustation régulière de gâteaux à la pause-café.
Et là, c’est son tour. 
Mais ce n’est pas n’importe lequel ! 
Un merveilleux gâteau, dénommé…
CAKE ANGLAIS
… que nous dégustâmes chez ma copine Mamie Do, merveilleuse tricoteuse de layette et non moins merveilleuse propriétaire d’une merveilleuse chambre d’hôtes dans cette merveilleuse région d' Auvergne. 
Tout ça m’amène à dire 
qu'il y a bien beaucoup de merveilleuses choses dans ce bas monde !!
🌺🌿🌷🌸🌿
La recette est facile.  Voici les ingrédients (proportions, à la fin,)
Noix et oranges confites ...
J’ai tout fait comme Jacques Domi a dit :
Les ingrédients secs mélangés, puis les œufs, l’huile et en dernier, les fruits confits et les noix. Hop, dans un moule à cake garni d'une feuille de papier sulfurisé. Pluka passer au four.
Pour sophistiquer un peu :
* Glacer le dessus avec sucre glace et poupougnette de rhum et terminer par quelques cerneaux de noix et filaments d’orange. (pas eu le temps, mais je voulais )
* Présenter en bouchées glacées, style mignardise.
Voili, voilou : celui-ci est parti et le plat, revenu vide est sans aucun doute gage de sa réussite !

Dans mon poulailler…

C’est pas de ma faute !
C’est Claudine qui m’a envoyé la photo d’un beau spécimen, dans une forme que je n’avais pas encore ! Et donc, qui manquait cruellement à ma collection…

Et puis simple à façonner... 
D'ailleurs, du coup, je me demande si Clo. m'a fait suivre la photo pask'elle sait que je les collectionne,
          ... OU ... 
pask' elle est facile à faire et qu'elle connait bien mes aptitudes en poterie ???

J’ai trouvé à l’atelier un genre de cône en plastique pour la base du corps. Après, c’est les petits patouillages et poupougnages habituels.
J’ai été tellement rapide (…) que j’ai oublié de prendre des photos. La voici déjà terminée, en phase de lissage.
Elle a séché un long moment, puis four biscuit. C’est à la maison que je l’ai peinte à l'acrylique, tranquillou. J’ai passé une couche de cire qui satine son plumage. elle vient rejoindre la cohorte de poules déjà disséminées un peu partout.
Fiche anthropométrique : 
Taille : 26 cm
Tour de hanches : 46 cm
Yeux : brillants d'intelligence...
Voili, voilou : C'est pas pour dire, mais, MOA, je la trouve super schwett...

⛳ Quel est le comble pour une poule? 
- De couver la grippe !

J'ai rencontré un fakir…

Nous avons parfois la possibilité de récupérer des chutes de bois d’une entreprise qui fabrique des palettes, tout près de chez nous

J’ai aussi un gros dossier de photos, liens pour des idées avec ce bois de récup. 

A chaque fois que je le re-re-re-regarde, je parle toute seule (encore plus que d’habitude, si, si), en m’extasiant sur toutes ces belles idées.
Du coup, je vous propose encore un truc qui sert à rien, mais que je vais me faire un plaisir d’offrir très bientôt, dis donc ! 
Et puis ça changera du dîner aux chandelles, avec la rose rouge et les déclarations Z'enflammées.
Je prépare mon petit morceau de bois, soigneusement choisi dans le stock fraîchement arrivé. 
"Presque guérie", mais la soudure encore fragile oblige encore à quelques précautions : je ponce doucement toutes les faces, la main droite se contentant de maintenir le bois.
Je prépare un gabarit "CŒUR" (ben voui, c'est pour le 14 février kanmême !)

Je l’installe sur la plaque et commence le cloutage. (pas très douée, beaucoup sont de traviole)Avec un simple fil à coudre rouge, j’entoure, tourne, emberlificote, retourne partout sur le cœur jusqu’à obtenir une sorte de maillage.

Peinture acrylique et pinceau fin pour repasser sur les lettres.
Je ne voulais pas utiliser de feutre-peinture, car vu la qualité du bois, ça bave, j'en ai déjà fait la triste expérience ! (et question BAVE, j’aimerais juste que ce soit d’admiration, quand ce sera terminé.)
Bonne idée, un peu tardive : teinter puis pour finir, vernis incolore mat. Ruban incontournable sur la tranche.


Voili, voilou : inutile de dire que ça sert à rien… je le sais !

Astuce bien vue...

Depuis quelques plusieurs années, je porte des lunettes :
    📍 Au début, c’était aussi pour le  look  :  monture  zèbre  hyper branchée, 1/2 lune. 
    📍 Puis vint le temps où mes bras devinrent trop courts pour pouvoir lire confortablement.
     📍 Etape suivante, les lunettes progressives, mais que je laissais parfois encore de côté.
   📍 Maintenant, c’est tout le temps. Je viens d’ailleurs d’en changer, avec encore une petite baisse.
Je sais, je sais, c’est l’apanage du début de la fin, hi, hi, hi !!

Séance TOP GLAMOUR
Et puis, il y a l’opération délicate de l’épilation des sourcils : je m’installe avec mes lunettes (pas trop tôt le matin, de peur de me crever un œil, tellement je suis bien réveillée), devant un miroir TRÈS grossissant et avec un éclairage TRÈS puissant… ( et quand Chéri N’est PAS là, bien sûr !) 
Malgré l’angle de rotation extrême de mon poignet, il arrive toujours un moment où les branches de mes lunettes me gênent !


Et hier, comme ça, alors même que mon esprit créatif était au repos, j’ai eu une IDÉE génialissime que je m’empresse de vous faire partager !


Mes belles lunettes, mais ça, c’était avant.
Je marque d’un trait de scie… et scie.
Me voilà avec deux morceaux. Un petit coup de papier ponce pour terminer.
Je teste de suite cette innovation digne du concours Lepine (Enfin, à mon humble avis). Et non, vous n’aurez pas de photos de quand j’opérationne devant mon miroir : je ne le fais déjà pas devant Chéri, c’est pas pour le faire devant les millions milliers de personnes qui viennent sur mon blog…
Je peux quand même vous dire que j’atteins –ENFIN- le 7ème ciel cil bien plus facilement !
Du coup, je vais proposer cette astuce avec les trucs et astuces, en mettant un lien pour ici. 

Voili, voilou : cela peut peut-être éviter d’acheter une paire de lunettes à verre pivotant (et un recyclage, un !!)
blogger