Sapin de NOYEL...

            ***  *** 
đź“Ś En ce mois de dĂ©cembre, le sapin est incontournable. Je ne dĂ©roge pas Ă  la tradition, mais, une fois de plus, j’ai crĂ©Ă© une version Ă  nulle autre pareille

đź“ŚLes festivitĂ©s commencent par faire de la place sur le meuble. Je ne vous dirai pas oĂą j’ai "rangĂ©" ce qu’il y avait dessus, mais "on" est priĂ© de ne pas aller sous la vĂ©randa. (De toute façon, il y fait bien froid Ă  cette saison !

*** *** ***   

đź“ŚToujours de la rĂ©cup , Ă  savoir une grande plaque de polystyrène, comme par hasard le reste d’ICI

      *** *** *** 

đź“ŽJe coupe des triangles de diffĂ©rentes dimensions : un vrai jeu d'enfant, le cutter glisse comme dans du beurre. Je mesure pour les 2 plus grands, les autres au pif, pour utiliser les chutes. Cette fois ci, je n’en ai plus. 
đź“ŽEvidemment, en un an, son aspect ne s’est pas amĂ©liorĂ© et il faut donc que je cache la misère. J’avais pensĂ© peinture, mais ce sera tapisserie. Je dĂ©couvre un rouleau neuf…  Me connaissant, je ne l’avais sĂ»rement pas payĂ© bien cher !
đź“ŽJe colle pour les plus grands et les petits c’est simplement du scotch. Pour Ă©viter la monotonie, j’en recouvre avec du papier cadeau.
đź“ŽJ’entoure alĂ©atoirement avec de la laine certains morceaux. Et je glisse quelques grelots.
đź“ŽJe place les 2 grands morceaux et colle les boules dans l’espace avec le pistolet Ă  colle chaude. 
đź“ŽEnsuite, j’agence mes petits morceaux, et mets en places quelques personnages...


*** *** *** 

Cette annĂ©e, je reste très soft. (Enfin, moi je trouve !!). Aucun nouvel achat, j'ai piochĂ© dans mes stocks. Je termine assez rapidement. VoilĂ  le tableau.
A la nuit tombée, les illuminations...
Je peaufinerai avec quelques dĂ©cos aux fenĂŞtres, mais rien d’original… qui nĂ©cessiterait  des photos.

*** *** ***

Voili, voilou : Et vous, c’est quoi le genre ??

      *** *** *** 

Une petite histoire que j’adooore !

Cœur tressé sans stress !


Dans la fabrication d’un panier ou d’une corbeille, le fond est Ă©videmment incontournable, mais je trouve parfois ce passage obligĂ© un peu longuet Ă  rĂ©aliser.

*** *** ***
J’ai TOUJOURS dit, assurĂ©, criĂ©, 
hurlé, braillé, juré,
QUE...
jamais, au GRAND jamais, 
de fond en bois, je ne ferais, 
ne trouvant pas ça bien joli.
*** *** ***
Il y a un proverbe qui dit :
" Il n’y a que les imbĂ©ciles qui ne changent pas d’avis."
Comme j’ai la prĂ©tention de ne pas ĂŞtre une totale imbĂ©cile complète, j’ai forcĂ©ment changĂ© d’avis sur la question.

J’ai dessinĂ© un gabarit et c’est Jacques, l’ami de l’assos. des familles, qui a dĂ©coupĂ© et percĂ© la forme. (le perçage, vous savez bien, ça me connaĂ®t ! Rappelez-vous, par ici !!)
Je ne pense pas vous surprendre plus que ça en vous montrant la forme que j'ai choisie :
VoilĂ  la base.
Plusieurs couches de peinture acrylique, la dernière poupougnĂ©e au sac plastique pour donner ce genre BARBOUILL' ELEGANT ! (je crois d’ailleurs, qu’avec cette belle formule, j’ai inventĂ© un nouveau concept dĂ©coratif). Evidemment, lĂ©ger ponçage, pour avoir un cĹ“ur tout doux et plusieurs couches de cire.
MĂŞme si j’ai donc, un peu changĂ© d’avis sur les fonds en bois, je voulais cacher la tranche. VĂ©ronique me montre une façon de tresser que je ne dĂ©taille pas ici, mais que j’ai soigneusement notĂ©e.
Tissage en torche sur quelques centimètres de haut, un petit tour en couleur, puis une bordure assez simple faite, TENEZ VOUS BIEN, enfin toute seule !!
Après sĂ©chage, j’ai coupĂ© les brins qui dĂ©passaient, puis vernis incolore.
Et garni, pour la photo...
Je profite de l’occasion pour vous prĂ©senter l’ouvrage d’avant, encore un panier ovale. Par contre, ce qui est Ă©tonnant, c’est que je n’en ai pas un seul chez moi !
Qui me les a demandĂ©s, 
quĂ©mandĂ©s, 
chapardĂ©s, 
pleurĂ©s ?? 
J’ai bien une petite idĂ©e, mais comme je ne suis pas une moucharde, je ne dis rien. (hein LN !)
Je vous fais grâce des -toujours pareilles- photos intermédiaires, quoique une ou deux, ça mange pas de pain.
J’ai encore patouillĂ© en brasse coulĂ©e pour terminer le pied.
Et pour l’anse, je vais y arriver bientĂ´t toute seule, c’est certain !!
CĂ´tĂ© finition : l’incontournable vernis pour le protĂ©ger. Je voulais y ajouter une pointe de teinte, mais, comme c’est bientĂ´t NoĂ«l, je crois bien qu’il va rejoindre les autres chez -toujours- la mĂŞme personne, qui prĂ©fère le naturel… (Ouf, ça y est, j’ai fini ma phrase). 
Dimensions : 25 x 32 cm, hauteur  sans l’anse : 11 cm. 
Les voici en duo pour la postérité...



Voili, voilou : le suivant est commencĂ© pour une petite miss pour son anniversaire. 

Allumer le feu…

Dans la sĂ©rie astuce extraordinaire, il y avait longtemps que je n’avais pas vu une idĂ©e aussi fabuleuse. C’est pas de moi, dommage !
J’ai bien Ă©videmment testĂ©, la preuve en images.
J’aime beaucoup les bougies (mĂŞme si je sais que ce n’est pas forcĂ©ment très Ă©colo), surtout en cette pĂ©riode de l’annĂ©e. Par contre, ce n’est pas toujours facile de les allumer lorsqu’elles sont dans ce genre de pot.
     * Au mieux, on n'y arrive pas,
     * au pire, on se brĂ»le, le bord du rĂ©cipient est sale et on peut mĂŞme avoir une petite odeur de cochon brĂ»lĂ© lorqu'un bout d'ongle crâme par la mĂŞme occasion.
Pour EVITER tous ces dĂ©sagrĂ©ments, sous vos yeux Ă©bahis, je vous montre comment faire…
Sortir un spaghetti. Oui, il m’en reste de ma dernière dĂ©co, ICI.
 
L’allumer (inutile de chanter comme Johnny)
Et HOP, voici une superbe longue allumette parfaite pour atteindre la mèche. 
C’est pas beau ça ??
Voili, voilou : je vais de ce pas l’intĂ©grer Ă  la rubrique trucs et astuces, disons Ă  "B... comme"

Entrée des artistes...

Parfois discrètes, elles rĂ©alisent toujours de belles crĂ©ations. Je veux bien sĂ»r parler des copines dont voici les toutes dernières Ĺ“uvres. 
Encore une belle série, vous allez voir...
Nath et le cartonnage : très avare, elle ne m'a envoyé qu'une photo. Inutile de vous dire qu'il y a des heures et des heures de travail minutieux pour arriver à un tel résultat. Bravo, c'est magnifique.
Pour LN : travail en duo avec Cat pour une sĂ©rie de 25 sacs en tissu destinĂ©s aux plus dĂ©munis. En voici une petite partie. Bravo pour ce bel investissement solidaire.
Paske c'est bien le moment, un calendrier de l'Avent réalisé en duo avec Eliott. Je crois savoir ce qu' il y a dans les mini sacs...
Je sais qu'elle a rĂ©alisĂ© d'autres choses, mais c'est une coquine, j'ai pas de photos... La prochaine fois, j'espère ! 

Clarisse qui a préparé un calendrier de l'Avent original pour sa fille. Je sais même ce qu'il y a dans les berlingots.
Elle a aussi relookĂ© un prie Dieu. Nettoyage, ponçage, peinture, changement de l'assise avec sangles neuves, mousse et tissu, galon dĂ©coratif. 
C'est vrai qu'il avait besoin 
d'un petit rajeunissement !
Sangles croisées et agrafées
 
Mousse de récup et toile de lin.

Une belle réussite. Bravo !

Marijo et ses dix doigts agiles... Pour preuve, ces magnifiques cartes de NoĂ«l... 
Ces merveilleuses broderies...
Un attrape rĂŞve superbe...
Et sans conteste, une très belle pièce avec ce calendrier de l'Avent minutieusement brodĂ© et prĂ©sentĂ© dans un cadre. Je ne sais d'ailleurs plus que dire : merveilleux, sublime et magnifique... ou magnifique, sublime et merveilleux ou...
A bientĂ´t
blogger