Entrée des artistes...

Parfois discrètes, elles réalisent toujours de belles créations. Je veux bien sûr parler des copines dont voici les toutes dernières œuvres. 
Encore une belle série, vous allez voir...
Nath et le cartonnage : très avare, elle ne m'a envoyé qu'une photo. Inutile de vous dire qu'il y a des heures et des heures de travail minutieux pour arriver à un tel résultat. Bravo, c'est magnifique.
Pour LN : travail en duo avec Cat pour une série de 25 sacs en tissu destinés aux plus démunis. En voici une petite partie. Bravo pour ce bel investissement solidaire.
Paske c'est bien le moment, un calendrier de l'Avent réalisé en duo avec Eliott. Je crois savoir ce qu' il y a dans les mini sacs...
Je sais qu'elle a réalisé d'autres choses, mais c'est une coquine, j'ai pas de photos... La prochaine fois, j'espère ! 

Clarisse qui a préparé un calendrier de l'Avent original pour sa fille. Je sais même ce qu'il y a dans les berlingots.
Elle a aussi relooké un prie Dieu. Nettoyage, ponçage, peinture, changement de l'assise avec sangles neuves, mousse et tissu, galon décoratif. 
C'est vrai qu'il avait besoin 
d'un petit rajeunissement !
Sangles croisées et agrafées
 
Mousse de récup et toile de lin.

Une belle réussite. Bravo !

Marijo et ses dix doigts agiles... Pour preuve, ces magnifiques cartes de Noël... 
Ces merveilleuses broderies...
Un attrape rêve superbe...
Et sans conteste, une très belle pièce avec ce calendrier de l'Avent minutieusement brodé et présenté dans un cadre. Je ne sais d'ailleurs plus que dire : merveilleux, sublime et magnifique... ou magnifique, sublime et merveilleux ou...
A bientôt

Bonne à tout faire, une vraie perle !!

Ne me demandez surtout pas 
comment j’en suis arrivée là : 
je ne le sais pas moi-même… 

Toujours est –il qu’au fil des clics,
j’ai aperçu une photo magnifique, 
avec un titre prometteur 
" PÂTE MAGIQUE"

Du coup… 
sans attendre d’occasion particulière,
 j’ai testé ! 

Ce matin (c'est dans ces moments là que je suis à 100% pour les heures supplémentaires, quand il s'agit de prolonger le temps de sommeil)... ce matin donc (quasi en pleine nuit, genre à l'aube vers 8H30), j’ai préparé les ingrédients. (Précisions en fin d'article)


J'ai tout de même pris mon petit déjeuner et, après, j’ai tout fait comme la dame elle a dit, là !
Les éléments secs mélangés, puis l'eau et bien travailler pendant 5 mn.
Ajouter le beurre mou en parcelles et à nouveau pétrir 5 mn.
J’ai pétri l’ensemble à la main, (quel courage, hein !!?) Ne pensant pas publier d’article sur mon blog, je n’ai pas fait de photos tout de suite. (Après, c'est peut être aussi bien, car je ne suis pas toujours d'équerre, le matin, à l'aube !)

Je devais m’absenter pendant la matinée et j’ai donc crée une petite ambiance sauna cool pour que ma pâte lève tranquillou. 

Boule légèrement farinée sur la planche, un verre d’eau chaude à côté, le tout recouvert d’un saladier et d’un torchon : tout ça, paske normalement il faut une température entre 23 et 25°, et que, en hiver, il fait 21° dans la maison. (à part quand il y a une flambée… d’ailleurs ce soir, ON n' en a pas, mais c’est un autre sujet).

Bref, à mon retour, quelques 3 heures plus tard, la pâte avait triplé de volume (ça ne se voit pas, mais j’étais ravie !).
J'ai dégazé la pâte et j'ai enfin pensé à sortir mon appareil pour la suite...
J’ai continué à faire comme la dame a expliqué sur son blog et après avoir étalé la pâte sur environ 8 mm d’épaisseur, j’ai découpé à l’emporte pièces (diamètre : 4cm) environ 50 disques.
Le tout est resté environ 1 H sous un torchon pour à nouveau pousser la chansonnetteC’est là, que je me suis dit que nous n’arriverions pas à manger 50 mini-beignets à nous deux. (paske, c'est tout de même bien meilleur tout chaud, euh non, tout frais... Enfin, vous comprenez, quand ils viennent d'être faits.)
Et en regardant –toujours sur le blog- de la dame qui présentait cette pâte, j’ai (RE)vu qu’on pouvait l’utiliser de différentes façons (la pâte, pas la dame).
Donc, j’ai prélevé une partie de mes disques pour les faire cuire au four. Une fois levés, j’ai passé la surface au jaune d’œuf et parsemé de graines de pavot.
Cuisson 10 mn à 190°, puis 1 mn dans le four éteint. J'ai congelé.
Pour les beignets, j’ai fait chauffer de l’huile dans une casserole et j’ai plongé les beignets par 2 ou 3, en les retournant pour dorer les 2 faces.
Égouttage rapide sur du papier absorbant, avant de les passer dans du sucre en poudre. J’ai continué, mais varié les saupoudrages : pour certains, sucre glace et cannelle. Enfin, j’en ai fourré quelques-uns avec de la confiture. 
Y’a pas à dire, que ce soit en beignets ou en bouchées à garnir, je suis convaincue de cette pâte.
Mes remarques : 
     * Si ce n’est que pour faire des beignets, remplacer une petite quantité d’eau par de la fleur d’oranger et/ou un zeste de citron.
     * Si c'est pour des bouchées/petits pains à garnir, quelques herbes de Provence ou épices seront bienvenus.
     * Une prochaine fois, je garnirai de crème pâtissière ou de chantilly et saupoudrerai de sucre glace.



Voili, voilou :
"on" s'est bien régalé
et même 30 beignets... 
c'était pas insurmontable ! 

Alors là, c’est le pompon !!

💗💗💗💗
Je vous propose d’amusants marque-place pour vos prochains invités : idée aperçue maintes et maintes fois sur la toile, mais dont je ne saurais dire l’auteur(e).
Peu de matériel : un rouleau de papier toilette vide et de la laine.
💗💗
J’ai découpé le rouleaux en anneaux de 1,5 cm de haut.
Pour le plus petit modèle, j’ai recoupé pour avoir un rond plus petit. J’ai fermé avec un morceau d’adhésif transparent.
J’ai préparé 50 longueurs de laine d’environ 22 cm.
Il faut simplement plier le brin de laine en 2, le glisser à l’intérieur de l’anneau de carton...
passer les 2 extrémités de la laine dans la boucle...
et tirer jusqu’au bord du carton.
Procéder ainsi pour recouvrir entièrement le carton.
Regrouper les fils  et nouer avec un nouveau brin de laine. La tige du bonnet et le pompon se forment naturellement.
Recouper le pompon. J’ai glissé un petit morceau de mousse pour maintenir leur jolie forme.
💗💗
Pour le modèle spécial "bonnet du Commandant Cousteau" prévoir des longueurs de laine d’environ 26 cm. Procéder de la même façon, nouer pour former le pompon et repasser tous les brins laine à l’intérieur. C'est le pompon qui donne le volume.


Ma série est terminée...
J’en fais quoi :
     💗 Des marque-place pour la table
     💗 Simplement déposés en déco, c'est rigolo ! 
     💗 Pourquoi pas avec une friandise glissée à l’intérieur ?
     💗 Pour le sapin, en guirlande, en étiquette de paquet...
Bref, complètement indispensables et particulièrement utiles pour les semaines qui arrivent.



Voili, voilou : 
en ferez vous ?
💗💗💗
blogger