Fin de mois en beauté…

Coin des copines, série 21

Bienvenue à une p’tite nouvelle, Eve… dont la custo est sérieusement surveillée par Haya. Evidement c’est une minette, un chat ne serait pas ainsi attiré par du brillant !! Les animaux sont collés sur les couvercles, puis le tout est peint. Bravo et à Bientôt.

LN et ses galettes des rois de chaises… Une belle idée d’ elle-même… Je vous livre son commentaire :
"Oui, c’est moi qui ai inventé. J’avais trop de housses de coussins en tee shirt et la housse de ma chaise complètement effilochée, alors voilà l’idée avec un tee shirt que j’aime bien, taille 6 ans.



 Une idée toute simple, 
mais qui fait son effet : 
c'est tout ma sœur 
Bravo.
         *****     Complément d'enquête sur le sujet...
Moi : "- As tu cousu le bas du tee shirt ? Et glissé du molleton, pour adoucir l'assise (avant de coudre le bas bien sûr !!) ?
- Mes chaises sont déjà rembourrées, mais tu peux proposer en variante ! Le tee shirt est prêt à être remis. C'est comme toi, quand tu fais des raviolis..."
Oui, là, je vous vois bien lever les sourcils en signe de totale incompréhension...
Et ben, quand je fais des raviolis (une fois/an environ), j'assume complètement et réchauffe sans aucun artifice qui pourrait cacher mon manque d'imagination, alors que d'autres essayeraient de sublimer un minimum. Vous voyez mieux le lien avec le tee shirt ?                      Fin de complément d'enquête  *****

Belle récup, là encore. Regardez donc ce vieux parapluie...
Il va passer au rang des stars...
Oh, la belle couture...
Qui aurait pu croire qu'il allait si bien terminer sa vie ? 
 J'ai aperçu plusieurs versions. Si j' suis sage, j'en aurai un ? 

Marijo toujours passionnément ROUGE passion : appliqués magnifiques pour un tifaifai d'inspiration polynésienne. Quel boulot, mais le jeu en vaut la chandelle ! Superbe ! 
La gourmande sommeille toujours un peu en elle. Elle a testé le crumble de rhubarbe fraises et voici son commentaire...
Nous l'avons mangé froid, mes invités ont bien aimé, ils ont mangé sans bruit !! Je pense que je n'avais pas mis assez de rhubarbe (le pied était maigre) et la prochaine fois, nous le goûterons tiède... Il s'était affaissé en refroidissant. La pâte à crumble était croustillante à souhait. Je recommande cette recette. (J'vous l'avais bien dit, non ?!)

Françoise qui change (un peu) de registre... Toujours avec la machine à coudre, mais pas de costume pour le moment. Sac origami triangle : du tissus de récup., un peu de doigté... et le tour est joué. Je le trouve très sympa, bravo !
Et quelques canivets encore sous le coude... ou plutôt sous ses doigts experts. Magnifiques.
Merci, merci, merci à vous toutes...

A bientôt

Miroir aux alouettes…

Réflexion sur les glaces…
Je vous vois déjà, vous pourléchant les babines à l’idée de déguster ce genre de dessert.  
PERDU !

Un GRAND merci à...
Véroniquequi a sauvé ce miroir de la déchetterie en pensant à moi. Quelle magnifique idée.
Effectivement, comme il est actuellement, c'est pas terrible, mais avec un peu de taf, je crois qu’il aura bonne figure… Vous me direz, hein ??  (En plus, comme un fait exprès, la photo est très très moche !)
Le voici de dos. Je voudrais bien enlever toute ces cornières métalliques, inutiles et dont le bord est coupant. A force de racler, transpirer, suer, j’y parviens, mais avec du dégât quand même : un coin cassé.
Heureusement cela ne se verra pas du tout lorsque j’aurai terminé. Je ne veux pas prendre le risque de casser le miroir en le décollant. Je garde donc le tour en verre, très lourd.
Pour avoir un arrière propre et net, je colle une plaque de bois de 3mm. Je colle du kraft gommé tout le tour, à cheval sur l’arête du miroir et de la plaque de bois.
Je recouvre entièrement la partie du devant à customiser. Je pense que la colle tiendra mieux sur une base papier et cela me permettra de laisser quelques endroits où on ne verra que le kraft.
C’est le moment de passer aux choses sérieuses : pour l’instant, ce n’était que de la préparation !

Sans refaire la même chose qu’ici, je vais utiliser principalement carton et ficelle. Je prépare des bandes de carton d’environ 5 mm de large, car il va en falloir pas mal.
Tout le tour du miroir, je délimite des zones, pour coller les lamelles de carton en changeant de sens.
** Quelques détails :

Tranches de bouchon de liège entourées de carton.



    Ficelle de coton
















Alternance de bandes de carton collées à plat et sur la tranche…
Petit clin d’oeil à Véro : ce petit coin recouvert en melle de rotin…
Voilà, il est terminé, il trouve sa place sur la commode. La lampe fleur n'est pas loin ! 
Il m’a fallu une douzaine d’heures pour ce travail.
Voili, voilou : " Et maintenant, réfléchissez les miroirs ! "
                                            (Jacques Rigaut)

Scène de ménage

*** En direct live de ma maison à moi ***
Voici une recette facile à faire pour préserver NOTRE environnement.
Des ingrédients courants, une recette vite faite, très économique et surtout aussi efficace qu’un produit industriel : on va pas se priver, quand même ! 


Voici ce dont vous aurez besoin dans un premier temps :
Laisser poupougner les peaux de citrons ou/et d’oranges pendant une quinzaine de jours dans du vinaigre blanc. Très rapidement, le parfum des agrumes prend le dessus sur l’odeur du vinaigre (pas très agréable, je vous l’accorde).
Ce laps de temps écoulé, vous pouvez passer à la suite :
J’ai fait quelques recherches sur le net et je me suis largement inspirée de ce que j’ai lu ici.
*** *** ***
Pas de produit vaisselle maison ou bio, et pressée d’essayer maintenant que mon vinaigre au citron est prêt, j’utilise celui que j’ai et respecte l’ordre de mélange des ingrédients. Retrouvez mes proportions en fin de message.
Bicarbonate et eau chaude :
Ajout du produit à vaisselle, ça mousse. Et cette couleur, vraiment un truc de fille ! 
Terminer par le vinaigre, tout doucement, parce que ça mousse encore, on se croirait dans un bain. 
Dégainer le pistolet : pour aller jusqu’au bout de la démarche, utiliser, EVIDEMMENT, un flacon spray récupéré. Verser tout doucement, en plusieurs fois pour éviter le débordement. Ce serait dommage de gâcher ce nouveau produit maison !
De suite, je pschitte  l’intérieur de mon four, pas très sale, mais je veux voir  de  suite  l’efficacité. Eh  bien, c’est  OK ! Dorénavant,  ce sera mon compagnon de ménage dans toutes les pièces.
NB : l’utilisation du vinaigre parfumé aux agrumes est un petit plus, repéré … Vous pouvez utiliser des huiles essentielles à la place.
  


Voili, voilou : allez, on se bouge : on fabrique, on teste, on commente !  
(le "on", ben c'est VOUS, bien sûr... )

Glagla, ça caille !






  FROID
    DE
CANARD


Un sac isotherme extérieurement correct, mais dont l’intérieur fait peine à voir… A décharge, je l'ai depuis longtemps et m'en sers souvent.
J’enlève complètement la garniture intérieure : une fine feuille de plastique et une presque aussi fine couche de mousse. Un bon lavage est aussi nécessaire.
J’ai eu le "tilt" du pare soleil de voiture pour la partie isolante, mon seul investissement pour ce bricolo couture... et le reste d’une vieille nappe de ma grand-mère.


Comme pour le sac repas, je renforce le fond avec une toile et couds des boutons pour faire des pieds.
Dans le pare soleil, je découpe mes pièces puis les surfile grosso modo, pour n’avoir plus qu’un morceau. 
Je fais un sac dans une chute de nappe.
En haut, il n’est pas cousu, mais retourné sur la partie aluminée, afin de pouvoir le laver. La tirette de la fermeture est cassée, je fais un petit zigouigoui  en ficelle pour la manipuler facilement !
OK, c'est pas une oeuvre d'art, mais plutôt que de  gerber ce sac, le voilà reparti pour une nouvelle vie.
***** *** *****

Voili, voilou : pour transporter les produits frais ou les surgelés en toute sécurité.
                         ***** *** *****
blogger